Arts & Traditions Populaires de Marmande

 A reporter à une date ultérieure.

 Jeudi 19 mars 2020 à 20h30 l'Ostau Veillée avec Jean-Michel Delmas

JM DelmasJean-Michel Delmas est un raconteur de pays. De son vécu d'agriculteur (Ancien Président de la chambre d'agriculture), il s'intéresse plus particulièrement aux cultures qui ont fait la réputation du Lot et Garonne : la prune et le tabac. Écrivain, conférencier, chroniqueur à Sud-Ouest et à radio bulle, il aime conter l'histoire de ceux qui ont œuvré à la mise en place de ces cultures. Le chevalier de Vivens, le Clairacais, est l'un de cela.

Au cours de cette veillée vous découvrirez l'histoire du tabac en Lot et Garonne, comment il est arrivé chez nous, comment il s'est développé dans les vallées du Lot et de la Garonne autour de la manufacture royale de Tonneins grâce au Chevalier de Vivens qui a été un des grands défenseurs de la culture du tabac et des producteurs de notre département dans la période du 17 ième et 18ième siècle.

Des documents photographiques et des objets illustreront les propos.

Entrée libre "au chapeau".

Lire la suite : Veillée "Histoire du tabac en Lot et Garonne"

A reporter à une date ultérieure. 

Se canta/ Se canti ou comment une chanson béarnaise est devenue l'hymne panoccitan et bien autre chose

J.P. LalimanJeudi 7 mai 2020 à 20h20 à l'Ostau Marmandés, 14 rue de l'hirondelle. Entrée libre au chapeau

Jean-Pierre Laliman propose dans cette conférence – agrémentée de musique et de vidéos - de retracer l'histoire et l'expansion géographique de cette chanson, bien connue également sous le titre de Aqueras montanhas. En tentant de démêler, parmi toutes les versions existantes, les plus authentiques, il en expliquera aussi la symbolique : chanson d'amour et/ou chanson identitaire ? Nous irons ainsi, depuis le Béarn, jusqu'en Italie et en Espagne…

Notes biographiques :

Jean-Pierre Laliman est originaire de Marmande. Agrégé de Lettres classiques, nommé au Lycée de La Réole, il a pris conscience, très tôt, que le "patois" de ses parents était en fait un parler occitan. Menant parallèlement sa carrière de professeur de lettres et d'occitan en lycée, chargé des cours d'occitan à l'Université de Bordeaux, il a communiqué à toute une génération d'étudiants son amour de la langue d'oc. Devenu attaché d'ambassade puis professeur de latin et de grec en Classes Préparatoires aux Grandes écoles, il n'a pu renouer avec le milieu occitaniste qu'à sa retraite. Depuis, il a animé ou continue d'animer des cours publics et des conférences, et a participé en 2015 à la réédition de l'œuvre gasconne de l'Abbé Bergey, curé de Saint-Émilion. Il est également la cheville ouvrière de l'introduction des langues et cultures de l'Aquitaine au Musée d'Aquitaine à Bordeaux.

Vendredi 10 mai à 21h En première au cinéma Le Plaza. Entrée 3.5 €. Réservations possibles aux caisses du cinéma à partir du 29 avril. COMPLET ! Une autre projection à une autre date sera progammée au Plaza ainsi qu'une séance au cinéma l'Odyssée à Casteljaloux

Image1 Copie 2Je suis bilingue … patois ! est un documentaire fiction de 52 minutes.

Le documentaire traite du bilinguisme précoce mis en place dans certaines écoles maternelles et primaires. En l’occurrence, ici à l’école maternelle et primaire de Cocumont (47) où la langue occitane est utilisée par les enfants à 50 % de leur temps d’enseignement. Une option choisie pour la moitié de l’effectif de l’école par des parents qui permettent ainsi à leur enfant de retrouver la langue des racines tout en bénéficiant de l’apport mental et reconnu des bienfaits du bilinguisme précoce.

La fiction, c’est la petite histoire qui tout au long de ce film souligne la tendresse d’un grand-père pour son petit-fils scolarisé dans l’une de ces sections bilingues français/occitan. Lui, le Papet pour qui cet occitan n’était qu’un patois qu’il a reçu en héritage et Mathis, son petit-fils, découvrant que ce « patois » était interdit dans l’école d’autrefois. Une histoire, enveloppée dans les vignes et les bois de nos côteaux, où le Papet apprendra la noblesse de son « patois » et reconnaîtra les bienfaits de ce bilinguisme précoce favorable à la scolarité de son petit.  

Ce docu-fiction, à part égale en français et en occitan, est bien entendu sous-titré pour les dialogues en occitan.

Un film entièrement joué par des bénévoles, pour la reconnaissance de la langue occitane.

Tourné à COCUMONT (Lot-et-Garonne)

 Cliquez sur : JE SUIS BILINGUE ... PATOIS ! La bande annonce 

Calendrier

Juillet 2020
L Ma Me J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

Bals et animations

Aucun événement

A venir

Aucun événement